Mise en orbite de la star dont on vient de fêter les 50 ans de son album "Space Oddity". Quatre ans après sa disparition, on a tous en nous quelque chose de David Bowie.

David Bowie en 1973
David Bowie en 1973 © Getty / Michael Ochs Archives

Il continue de nous faire chanter, danser et rêver d'espace. Queen, Iggy Pop, Claude François... David Bowie a influencé nombres de ses pairs, pourtant "il ne s'aimait pas chanteur" racontent les invités de Laurent Goumarre. 

Il avait décidé de se voir plus comme un acteur qui lui-même créait des personnages qui chanteraient ses chansons.

"Il est fascinant parce qu'il a incarné plein de personnages différentes. Cette somme de personnages, c'est lui", raconte Charles Berbérian. 

"Il a une trajectoire quasiment philosophique : comment se transcender, faire de l'auto-détermination, de l'auto-affirmation constamment, et c'est ça qui me fascine, dit Carole Boinet. C'est comment la fiction rencontre la réalité". 

Pour Marion Guilbaud, découvrir David Bowie, surtout à l'adolescence, c'est découvrir quelqu'un qui te montre tous les possibles : il parle de genre avant que ça soit à la mode, il parle d'aventure, d'espace. "Il m'a ouvert les portes de la musique."

C'était quelqu'un de déterminé, mais c'est aussi un personnage qui n'a pas évolué dans le fond. Il est devenu, à un moment, sa propre source d'inspiration. 

LIVE : LA GRANDE SOPHIE  

  • Jérôme Soligny, écrivain, biographe Bowie Rainbow Man (ed Gallimard)
  • Carole Boinet, les Inrocks 
  • Charles Berberian, auteur de BD
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.