Philippe Torreton récite les mots d'Allain Leprest, accompagné par Richard Kolinka dans "Mec !" au théâtre Edouard VII. De son côté, Ahmed el-Attar met en scène "Mama" au MC 93 : une satire du patriarcat égyptien.

Philippe Torreton, acteur français de cinéma et de théâtre
Philippe Torreton, acteur français de cinéma et de théâtre © Getty / Didier Baverel

Ce soir, dans le Nouveau Rendez-Vous : 

  • Philippe Torreton et Richard Kolinka pour Mec !, une lecture des textes d'Allain Leprest, au théâtre Edouard VII du 4 au 20 octobre.
  • Ahmed El Attar, met en scène Mama, une pièce engagée contre les traditions patriarcales égyptiennes, à la maison de la culture de Seine Saint-Denis, au MC93. 

Philippe Torreton rend hommage à Allain Leprest

C'est sans maquillage ni costume que Philippe Torreton se présente Mec ! sur les planches du Théâtre Edouard VII, comme s'il fallait écarter la question du corps pour se consacrer à celle du verbe, et de la poésie du chanteur Allain Leprest

L'acteur est accompagné par l'ancien batteur du groupe Téléphone, Richard Kolinka, et du claviériste Aristide Rosier, qui soulignent la musicalité des mots sans jamais l'étouffer. 

Un véritable hommage rendu à Allain Leprest, par la diction impeccable de Philippe Torreton. 

Ahmed el-Attar, exception culturelle du théâtre égyptien

Le metteur en scène égyptien présente une pièce engagée au MC 93, à l'occasion du Festival d'Automne. Mama se passe dans un salon, là où se jouent et se rejouent sans cesse les rapports de pouvoir et d'autorité au sein de la famille, et par extension du pays. 

Une pièce qui met à mal le patriarcat égyptien et arabe, mettant en cause les hommes mais aussi les femmes, dans la reproduction des traditions. 

Ahmed el-Attar est convaincu que le changement viendra des femmes, qui, même si elles sont éloignées du monde du travail et confinées chez elles, ont justement un rôle à jouer à l'intérieur de la maison, dans l'éducation des enfants. 

La mère "contrôle véritablement la maison. Elle a donc une chance en or pour changer l'éducation de ses fils et de ses filles", explique le metteur en scène, qui n'a pour l'instant pas tenté de jouer son spectacle dans son pays natal. 

  • Ce soir, également au programme : 

La chronique de Soro Solo, "L'Afrique en Solo", qui présentera un nouveau duo musical, composé de Winston McAnnuff et Fixi. 

Programmation musicale :

  • ALAIN BASHUNG – Immortels
  • ALLAIN LEPREST – Je hais les gosses
  • ANNE CALVI - Don't beat the girl out of my boy
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.