L'humoriste canadien Sugar Sammy présente son spectacle à l'Alhambra. À ses côtés, le réalisateur Pawel Pawlikowski pour son film "Cold war": une histoire d'amour impossible, dans une époque impossible.

Samir Khullar dit Sugar Sammy, humoriste canadien d'origine indienne (photo prise à New-York en mai 2017)
Samir Khullar dit Sugar Sammy, humoriste canadien d'origine indienne (photo prise à New-York en mai 2017) © Getty / Brad Barket

Ce soir, dans le Nouveau Rendez-Vous : 

  • Sugar Sammy, nouvelle star du one-man show, à l'Alhambra.
  • Pawel Pawlikowski, pour Cold war, une histoire d'amour sur fond de guerre froide. 

Sugar Sammy, on en reprend 

L'humoriste Sugar Sammy joue à l'Alhambra un spectacle à succès.

Il est le nouveau phénomène international du rire, et pour cause : il parle parfaitement quatre langues, a déjà joué dans plus de trente pays, et a déjà séduit toute l'Amérique du Nord avant de s'attaquer au public français. 

Il a ainsi préparé un spectacle spécialement adapté pour la France. Son créneau, tous les stéréotypes xénophobes, identitaires et culturels : « J'adore la France, vous êtes mon pays arabe préféré. » Une aisance dans la critique qui dédramatise des sujets sérieux comme l'occupation, le racisme. 

Il est à Paris, à l'Alhambra du 4 octobre au 30 décembre. De toute façon, il a déclaré qu'il resterait en France jusqu'à ce qu'on le foute dehors. 

"Cold War" : haut les cœurs 

Le film Cold War, de Pawel Pawlikowski, sort sur grand écran le 24 octobre en France. Une histoire d'amour impossible, dans une époque impossible.  

Cold War signait le grand retour du cinéma polonais au dernier festival de Cannes, où il a été ovationné, et primé de la meilleure mise en scène. 

Pendant la guerre froide, entre la Pologne stalinienne et le Paris bohème se joue l'histoire d'un couple, Zula et Viktor, épris d'un amour passionnel et destructeur.

Un long-métrage en noir et blanc, inspiré de l'histoire familiale du réalisateur, qui raconte un moment historique sans basculer dans le film documentaire, et qui a valu à Pawel Pawlikowski d'être inscrit sur la liste noire du régime polonais ultra-conservateur

  • Au programme également : "l'algorithme musical" de Marion Guilbaud.Une sélection musicale créée pour Sugar Sammy, qui lui réserve bien des surprises. 

Programmation musicale : 

  • Jonathan Jeremiah – "Good day "
  • Eddy de Pretto – "Random"
  • Françoise Hardy – "À cache-cache "
Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.