Le 7 février, les autorités libanaises ont promis d’empêcher Israël d’ériger un mur le long de la zone frontalière, pourtant relativement calme depuis 12 ans. Pourquoi les dirigeants renforcent-ils leurs frontières ou en créent de nouvelles ? Les murs matérialisent-ils les nouvelles peurs de notre société ?

Mur à Ramallah
Mur à Ramallah © AFP / AHMAD GHARABLI

En 2012, Israël lance la construction d’un mur à sa frontière avec le Liban, suivant le tracé de la « ligne bleue » définie en 2000 par l’ONU (qui fait office d’armistice entre les deux pays). Son but ? Eviter les frictions à la frontière, selon l’armée israélienne. Alors, pourquoi un nouveau mur dans le monde ? Ne risque-t-il pas de relancer le conflit entre les deux états dont les relations semblaient s'être apaisées ?

A Calais, en France, un mur "anti-intrusions" de 4 m de haut et de 1km de long, financé par la Grande-Bretagne, vise à empêcher les migrants voulant passer en Angleterre de traverser la rocade. Quelle utilité des murs dans le contexte migratoire ?

Aux États-Unis, les « gated communities » nées dans les années 80 dans l’Ouest et dans le Sud se sont multipliées sur tout le territoire. Regroupant en moyenne 150 familles, elles assurent leur propre sécurité. Le mur n’est-il qu’une représentation physique de la séparation déjà existante entre les riches et les pauvres ?

L'Edito de Christophe Bourseiller

1 min

L'Edito de Christophe Bourseiller du 12.02.18

Par Le Nouveau Rendez-Vous
Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Nos invités :

  • Zyad Limam rédacteur en chef d’Afrique Magazine
  • Elisa Ganivet, docteur en philosophie et auteure du livre Esthétique du mur géopolitique aux Presses de l’Université du Québec 
  • François Bernard Huyghe, essayiste et directeur de recherche à l’IRIS 
  • Sophie Hiet, créatrice et scénariste de la série Trepalium sur ARTE

Programmation musicale :

  • ARNAUD FLEURENT-DIDIER : "France Culture"
  • SHARON JONES & THE DAP KINGS avec SAUN & STARR : "Matter of time"
  • FEU ! CHATTERTON : "Souvenir"
L'équipe