Carton bleu pour André Manoukian qui part en live avec son nouvel album "Apatride" ; à ses côtés, Sam Bernett raconte ans "La parrain et le rabbin" comment la Mafia a sauvé des enfants juifs pendant la guerre.

Le jazzman André Manoukian retourne à ses origines arméniennes, voyage en Turquie, passe les frontières, mêle les sonorités du jazz aux rythmes orientaux traditionnels dans son nouvel album Apatride (Mad Chaman).  Trois titres sont à découvrir en live, notamment avec la voix de Marie Colman en chanteuse de jazz. 

Le Mix de nos réalisateurs Stéphane Le Guennec et Juliette Médevielle : 

Homme de radio depuis plus de 40 ans et auteur d'ouvrages biographiques sur Johnny Hallyday, Renaud ou encore Jim Morrison, Sam Bernett prend la plume et signeLe parrain et le rabbin (Cherche-midi) récit authentique et fou du sauvetage par un parrain de la Mafia new-yorkaise d'un groupe d'enfants juifs italiens menacés de déportation. Un livre qui pose à la lumière d'événements extraordinaires l'éternelle question de savoir si la fin justifie les moyens : quelles seront les conséquences de cette improbable alliance avec le syndicat du crime ?

La mixtape de Valli : 

  • Deaf School - "Top Man Top"
  • Marquis de Sade - "Brouillard définitif"
  • Canari - "L'Aube"
  • The Endless Summer / The Sandals - "Theme from the endless summer"

Programmation musicale : 

  • ANDRE MANOUKIAN - Live 1 :  "Apatride"
  • SON LITTLE - "O me o my"
  • ANDRE MANOUKIAN - Live 2 :  "At last" (reprise d'Etta James ; avec MARIE COLMANT)
  • ANDRE MANOUKIAN - Live 3 :  "Anaid"
Programmation musicale
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.