Déjà 40 ans que les rythmes électros nous font danser. A l'occasion de l'exposition Electro à la Philharmonie de Paris, on revient sur ce courant musical qui a changé la donne.

L'un des Daft Punk, groupe de musique électronique, composé de Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo, le 29 octobre 2016 à Londres.
L'un des Daft Punk, groupe de musique électronique, composé de Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo, le 29 octobre 2016 à Londres. © Getty / Ollie Millington / WireImage

Une musique survoltée

Entre un concert orchestral au Printemps de Bourges d’Arnaud Rebotini pour la musique électronique du film 120 Battements par minutes, et une exposition qui vient d’ouvrir à la Philharmonie de Paris intitulée Electro : de Kraftwerk à DaftPunk, l’électro entrerait-elle dans son âge classique ? 

En effet, au moment où la Philharmonie de Paris retrace les aventures de la musique électronique, que dit l’entrée au musée de cette scène musicale contre-culturelle ?

Mais au fond, cette musique électronique c’est quoi ? Et c’est qui ? 

Quelles frontières cette scène a su franchir en 40 ans d’électro et en 30 ans de techno ? 

Et aujourd’hui qu’est-ce qui l’anime ? Quels sont les lieux et les artistes qui font bouger sur les dance floor ... et ailleurs ? 

Musique electro, 40 ans déjà

Un débat éditorialisé par Christophe Bourseiller, Pour en discuter, nous recevons :

  • Alexis Bernier, rédacteur en chef de Tsugi.
  • Chloe, compositrice et DJ de musique électronique.
  • Jean-Yves Leloup, journaliste, DJ, artiste sonore et commissaire de l’exposition “Electro, de Kraftwerk à Daft Punk” (à la Philarmonie de Paris jusqu’au 11 aout).
  • Arnaud Rebotini, DJ et compositeur.
  • Marion Guilbaud, programmatrice musicale à France Inter. 

Programmation musicale :

  • KRAFTWERK  - The model
  • ESG - Like this
  • JOHAN PAPACONSTANTINO - J’sais pas
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.