La popularité du candidat d'extrême-droite, Jair Bolsonaro, ne laisse rien de présager de bon pour l'avenir du pays ...

Manifestation au Brésil contre le candidat d'extrême-droite Jair Bolsonaro qui brigue l'élection présidentielle, à Sao Paulo, le 10 octobre 2018.
Manifestation au Brésil contre le candidat d'extrême-droite Jair Bolsonaro qui brigue l'élection présidentielle, à Sao Paulo, le 10 octobre 2018. © AFP / Nelson Almeida

Le Brésil, à un tour du populisme

Le 7 octobre dernier, le candidat populiste d’extrême droite Jair Bolsonaro est arrivé en tête du premier tour des élections brésiliennes avec 46 % des voix.

Au cœur de cette campagne pour le second tour qui aura lieu le 28 octobre prochain, les sondages laissent présager une victoire écrasante du leader anti-système, son adversaire, le candidat du Parti des Travailleurs de Lula, Fernando Haddad est crédité de 41 % des voix au second tour contre les 59% de Bolsonaro. 

Le candidat de la gauche brésilienne opère actuellement un changement en espérant créer un « front démocratique » contre l’extrême droite. Mais c’est loin d’être gagné. 

D'où sort Bolsonaro, inconnu il y a encore deux ans ? Est-il le Donald Trump brésilien ?

Et comment expliquer son ascension ? De l’autre côté que peut-on attendre de la gauche brésilienne ?

Pour nous répondre : 

  • Alain Lompech, journaliste, musicologue, vit la moitié de l’année au Brésil
  • Lamia Laoualou, journaliste spécialiste de l’Amérique latine, elle a vécu 10 ans au Brésil
  • Maud Chirio, historienne, spécialiste du Brésil
  • Nicolas Dolo, juriste, spécialiste des relations internationales et de la guerre économique
  • Hadrien Desuin, rédacteur en chef des pages internationales de L’Incorrect et journaliste à Conflits 

Un débat éditorialisé par Christophe Bourseiller 

Programmation musicale : 

  • Parcels – "Lightenup"
  • Daryl Hall & John Oates – "I can't go for that"
  • LEM – "Mehr Licht"
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.