A l'heure où les consciences s'éveillent sur la cause animale, les zoos sont vus d'un mauvais œil. L'occasion pour Laurent Goumarre, Benoît Lagane et leurs invités de faire le point sur la situation.

Une femelle Gibbon à favoris blancs du Nord, et son petit (Zoo d'Adelaïde, Australie)
Une femelle Gibbon à favoris blancs du Nord, et son petit (Zoo d'Adelaïde, Australie) © Getty / Doug Gimesy

La semaine dernière, à Amiens, avait lieu l’assemblée générale de l’association française des parcs zoologiques soit la réunion de 95 établissements qui ont fait le point sur la situation économique du secteur et en ont profité pour rappeler en quoi les parcs animaliers français avaient bien changés. 

Un petit coup de communication utile pour les zoos français qui souhaitent démontrer que le bien-être animal et la préservation d’espèces menacées sont au centre des préoccupations. Il faut dire que dans un contexte de prise de conscience pour la défense de la cause animale et de la maltraitance des animaux, les zoos sont scrutés avec attention par de nombreux militants.

Parc animaliers & zoos : c’est la loi de la jungle ? 

Un débat éditorialisé par Benoit Lagane

Pour en discuter, nous recevons :

  • Paul de la Panouse, directeur du parc de Thoiry auteur de Thoiry, une aventure sauvage aux éditions de l’archipel.
  • Michel Saint-Jalme, directeur du la Ménagerie et responsable du pôle des parcs zoologiques du Muséum national d’Histoire naturelle.
  • Marie-Claude Bomsel, vétérinaire, professeur au Museum national d’Histoire naturelle.
  • Julie Lasne, éthologue et militante soutien de l’association Code Animal.

Programmation musicale :

  • LOUIS PRIMA – "I Wanna Be Like You"
  • ANDREW BIRD – "Sisyphus"
  • EDDY DE PRETTO – "Random"
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.