Ce soir, tête d'affiche avec Neil Hannon pour un nouvel album de The Divine Comedy. A ses côtés, Marc Collin, nouvelle vague et choc du futur. Pour les accompagner, Féline sera également en live dans le studio.

Portrait de Marc Collin, musicien, compositeur, producteur et fondateur du projet Nouvelle Vague avec Olivier Libaux le 7 mai 2019.
Portrait de Marc Collin, musicien, compositeur, producteur et fondateur du projet Nouvelle Vague avec Olivier Libaux le 7 mai 2019. © AFP / JOEL SAGET

Ce soir dans le Nouveau-Rendez-Vous,

  • Marc Collin raconte les débuts de l'électro dans Le choc du futur.
  • Neil Hannon part en live avec son groupe The Divine Comedy pour leur dernier album Office Politics.
  • La Féline en live également.

The office

Dans ce dernier album, le nord-irlandais Neil Hannon s'en prend avec un humour tout à lui, à la vie de bureau : les power points, les conf call et les brainstormings...  une vraie ballade contre la déshumanisation du monde. 

Je n’ai jamais eu d’autre travail que la musique, ce qui est incroyable et chanceux. Je suis complètement inexploitable, je n’ai aucun sens commun du monde réel. Mais j’aime écrire des choses dessus, j’espère que ce n’est pas trop grave.

Un superbe album, qui s'éloigne de de la pop orchestrale à laquelle on avait été habitués, pour aller dans des registres plus synthétiques. Quoi qu'on en dise, le son est toujours aussi bon pour le 12ème album de The Divine Comedy qui avoisine déjà les 30 années de carrière. 

Les débuts de l'électro 

Accompagné d'Alma Jodorowsky, de Clara Luciani et de Philippe Rebbot, le producteur et patron de label Marc Collin passe derrière la caméra pour mettre en scène les prémices de la musique électronique en France.

Plongeon au cœur de la création musicale avec Ana qui découvre presque par hasard une nouvelle boite à rythme. Avec cette machine, le champ des possibles s'ouvre pour créer la musique du futur, il faudra juste convaincre les réfractaires. Marc Collin rend, avec ce film, un vibrant hommage à celles et ceux qui ont oeuvré en France pour faire de la musique électronique ce qu'elle est aujourd'hui.

La Féline sous les palmiers

La Féline est de son côté en route pour un troisième album, prévu pour l’automne prochain. Elle nous a déjà mis l'eau à la bouche avec son single Les Palmiers, et un clip post-apocalyptique. Son album sortira chez Kwaidan Records, le label de Marc Collin.

Elle sera en live dans notre studio, l'occasion de s'échauffer avant d'aller la voir en chair et en os au Café de la danse à Paris le 20 décembre prochain et sur les autres dates de sa tournée à venir.

La chronique du jour

Au programme également, les Nouveautés Nouvelles, la playlist de Marion Guilbaud, une sélection qui on l'espère ravira vos tympans car elle a ravi les nôtres.

  • On commence cette chronique avec un retour : celui de Devendra Banhardt. On écoute Kantori Ongaku un extrait de son prochain album Ma. Kantori Ongaku ça veut dire « musique country » en japonais et c’est un hommage à une icône de la pop moderne japonaise Haruomi Hosono.
  • On reste aux USA avec Fruit Bats, un groupe né à Chicago il y a 20 ans. Leur prochain album Gold Past Life sort demain et il sonne comme un voyage dans le temps dans la Californie de la fin des années 70. On en écoute un extrait : Bottom Of It.
  • Pour terminer ces Nouveautés Nouvelles, le retour des britanniques de Hot Chip avec Bathfull Of Extasy, leur sixième album, et voici un des 9 titres qui le composent : Melody of Love.

Programmation musicale :

  • THE DIVINE COMEDY (live) - Norman & Norma
  • THE DIVINE COMEDY (live) - I’m A Stranger Here
  • THE DIVINE COMEDY (live) - Birdhouse in your soul (reprise du morceau de They Might Be Giants)
  • LA FELINE (live) - Palmiers sauvages
  • HERVE - Cœur poids plume
  • HOT CHIP - Melody Of Love
Les invités
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.