Il paraît que le vintage peut sauver le monde ...

Le tourne-disque, ou "platine vinyle"... l'un des must-have des fans du rétro et du vintage !
Le tourne-disque, ou "platine vinyle"... l'un des must-have des fans du rétro et du vintage ! © Getty / Emilija Manevska

Ce soir, dans le Nouveau Rendez-Vous, la suite : 

Le rétro, plus qu'une mode, un mouvement

À lire une enquête qui parait demain en librairie : chiner du mobilier, aimer et utiliser les objets d’hier plutôt que d’acheter ceux du moment, s’habiller vintage ou encore faire appel à ces bons néo-artisans qui travaillent comme avant, ça serait « rétro-cool » !

Plus qu'une mode, un mouvement : deux journalistes du magazine Elle en font le constat, exemples à l’appui. Une enquête qui parait à point nommé au moment où à la télévision, une émission telle que « Affaire conclue » sur France 2 vante le mérite des brocanteurs et autres antiquaires, et où d’autres livres s’intéressent à l’histoire, au culte, voire à la mythologie des objets plus ou moins quotidiens.

Mais alors que dit de nous et de notre monde ultra-connecté ce besoin de nous retrouver dans le vintage et le culte de l’objet ?

Un œil dans le rétro, ce soir, dans le NRV !

Pour en parler ce soir, 

  • Jérôme Bonaldi, journaliste vintage, passé par France Inter dans les 1970 et figure des « années décodeurs » et de l’esprit Canal co-auteurs du livre Dis Jérôme… C’était comment les années 70 ?, qui vient de paraître chez Grund
  • Eric Libiot, journaliste à L’Express, chroniqueur dans « Grand Bien Vous Fasse » d’Ali Rebeihi et auteur de la Petite mythologie des objets du quotidien, qui parait chez Harper Collins
  • Nathalie Dolivo, grand reporter & Katell Pouliquen, rédactrice en chef d’Elle et co-auteures d’un livre qui parait demain chez Flammarion : Rétro-cool : comment le vintage peut sauver le monde.

Programmation musicale

  • The Bees – "Chicken payback"
  • Juliette Armanet – "Cool Cat"
  • J.S. Ondara – "American dream"
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.