De plus en plus de citadins se décident à tout quitter pour rejoindre la campagne et pour changer radicalement de mode de vie. Mode passagère ou réel phénomène sociologique ?

Retour à la terre : le bonheur est dans la ferme ?
Retour à la terre : le bonheur est dans la ferme ? © Getty / Mike Harrington

Back to the roots, back to the basics

Samedi 23 février s’ouvrait le Salon de l'Agriculture, le célèbre rendez-vous annuel du monde agricole. Dans un pays où les agriculteurs sont de plus en plus nombreux à cesser leur activité et où le système mis en place depuis les années 70 se meurt, l’agriculture peut-elle encore faire rêver ? 

Certains y croient en reprenant la ferme des parents et en se diversifiant, d’autres, originaires de la ville prennent la route du monde rural pour se reconstruire une nouvelle vie et se lancer dans l'agriculture tant pour leur bien-être que pour celui de la nature.

Un film « Jeune Bergère » et deux livres « L’essence de la vie : ils quittent la ville pour vivre de la terre » aux éditions Arthaud et « les folies fermières » aux éditions du rocher racontent des parcours d’agriculteurs atypiques. Mais derrière ces expériences personnelles, ne se cache-t-il pas une véritable tendance ? L’avenir est-il dans le pré ? 

Retour à la terre : le bonheur est dans la ferme ?

Un débat éditorialisé par Benoit Lagane

Pour en discuter, nous recevons : 

  • Bernard Ollivier, journaliste, auteur de L’essence de la vie : ils quittent la ville pour vivre de la terre aux éditions Arthaud. 
  • Alexandre Mirmont, maraîcher.
  • David Caumette, agriculteur dans le Tarn et auteur de Les folies fermières aux éditions du rocher.
  • Delphine Detrie, documentariste, réalisatrice de Jeune bergère

Programmation musicale :

  • NEIL YOUNG - Are you ready for the country ?
  • ANDREW BIRD - Sisyphus
  • KEREN ANN - Nager la nuit
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.