Alors que l’actualité sportive est monopolisée par le football, Coupe du monde oblige, l’athlétisme mondial sera lui aussi à la fête le 30 juin prochain à l'occasion du Meeting de Paris organisé au Stade Charléty où les plus grands athlètes vont s’affronter.

A quoi ça sert de courir vite ?
A quoi ça sert de courir vite ? © Getty / Mark Webster

Ces dernières semaines, l’actualité sportive s'est essentiellement tournée du côté du ballon rond pour la Coupe du monde de football qui a lieu en Russie jusqu'au 15 juillet prochain.  Dès le 7 juillet, le cyclisme reviendra sur le devant de la scène avec le départ du Tour de France 2018 qui aura lieu à Noirmoutier-en-l'île. 

En parallèle, l’athlétisme mondial se prépare au Meeting de Paris organisé au Stade Charléty le 30 juin. Etape de la Diamond League, un circuit d'élite international, cette compétition importante est l'occasion pour les plus grands athlètes de venir s’affronter, notamment à l'épreuve du sprint.

Mais dans quel état d’esprit faut-il être pour sprinter ? Quelles sont les grandes figures qui ont marqué l’histoire de ce sport ? Entre les États-Unis et la Jamaïque, quelle place le sprint français prend-il ? Derrière la course du 200, du 100 ou du 60 mètres, quelle histoire politique l’épopée du sprint raconte-t-elle ? Toucher de plein fouet par la course au dopage à la fin des années 1980, comment le sprint s’en est-il relevé ? 

Pour répondre à ces questions, nous accueillons : 

  • Valérie Amarou, journaliste de télévision spécialiste du sport et coauteure du documentaire Sprint diffusé sur Canal + le 8 juillet prochain 
  • Nicolas Herbelot, journaliste grand reporter à l’Equipe et spécialiste de l’athlétisme
  • Ronald Pognon, médaillé olympique, champion de France et record du 60 m, désormais athlète à la retraite

Programmation musicale : 

  • NEW ORDER : "Blue Monday"
  • VOYOU : "Papillon"
  • JEANNE ADDED : "Mutate"
Programmation musicale
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.