La semaine dernière, en pleine fronde des gilets jaunes, le gouvernement devait aussi faire face aux mécontentements des… écharpes tricolores, à l’occasion du 101e Congrès de l’Association des Maires de France.

Hôtel de ville de Paris
Hôtel de ville de Paris © Getty / kolderal

Ce soir, dans le Nouveau Rendez-Vous, la suite : 

Les maires mécontents

À l’occasion du Congrès de l’Association des Maires de France réuni à Paris et l’invitation des Maires à l’Élysée, mercredi dernier, les médias se sont fait l’écho des relations compliquées, même si ce n’est pas nouveau, entre les élus locaux et le Président de la République.

Une enquête inédite du Cevipof (le Centre de recherches politiques de Sciences Po) menée à la demande de l’Association des Maires de France dresse un bilan précis du ressenti des élus locaux. Et le constat est clair : 1 an ½ avant les prochaines échéances municipales, les maires sont démotivés, la moitié d’entre-deux souhaiteraient raccrocher l’écharpe tricolore.

Quelles en sont les raisons ? Les Maires sont-ils vraiment « abandonnés » par l’État ? 

Et au fond, quelle est la réalité de la fonction ? Comment, et peut-on, repenser l’exercice ? 

Ce soir pour en parler :

  • Alice Gauvin, journaliste, reporter à France 2 et auteure du reportage "Mon Maire ce héros" diffusée dans Envoyé Spécial
  • Patrick Roger, journaliste au service politique du Monde, en charge des collectivités locales.
  • Igor Semo, Maire LR de Saint Maurice dans le Val de Marne et membre de l’Association des Petites Villes de France (APVF)
  • Et Alain Turby, Maire sans étiquette de Carbon-Blanc en Gironde et vice-président, conseiller au sein de "Bordeaux Métropole"

Un débat éditorialisé par Christophe Bourseiller

Programmation musicale :

  • Elliott Smith – "Son of Sam"
  • Dominique A – "Le temps qui passe sans moi "
  • Marianne Faithfull et Nick Cave – "The Gipsy Faery Queen"
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.