Ce soir, lutte des classes avec Michel Leclerc et Baya Kasmi au cinéma. Pour les accompagner, Edi Dubien, plasticien mauvais genre.

Baya Kasmi et Michel Leclerc, scénaristes et réalisateurs, lors de la 40ème cérémonie des César 2015
Baya Kasmi et Michel Leclerc, scénaristes et réalisateurs, lors de la 40ème cérémonie des César 2015 © AFP / Martin Bureau

Un cas d'école

Après Le Nom des gens, Télé gaucho ou encore La vie très privée de Monsieur Sim, Michel Leclerc revient au cinéma pour La lutte des classes et, comme à son habitude, sa compagne Baya Kasmi met sa plume au service du scénario.

Pour ce film, direction l'école publique avec Edouard Baer et Leïla Bekhti, parents du jeune Corentin, scolarisé à l'école publique Jean Jaurès en banlieue. Quand tout ses copains désertent Jean Jaurès pour l'école privée du coin, les parents doivent choisir entre rester fidèle à l'école républicaine ou bien satisfaire le désir de leur fils. 

Montre moi ton oeuvre, je te dirais qui tu es

L'exposition Lignes de vies qui se tient au Musée d'Art Contemporain du Val-de-Marne propose différentes expressions artistiques allant de la photographie à la vidéo en passant par la peinture.

Toutes les œuvres données à voir dans le vaste espace d’exposition déconstruisent, analysent, critiquent ou interrogent les phénomènes et les processus qui façonnent et légitiment l’identité

L'objectif est donc de dresser des autobiographies d'artistes à travers leurs œuvres, de comprendre comment et pourquoi ils se sont construits ainsi. 

La chronique du jour : les nouveautés nouvelles

Au programme également, les Nouveautés Nouvelles, la playlist de Marion Guilbaud, une sélection qui on l'espère ravira vos tympans car elle a ravi les nôtres. 

  • On attaque sur des retrouvailles avec le groupe turko-hollandais Altin Gun. D’un côté on trouve les coffee shops néerlandais, de l’autre, les charmes de l’orient. Ensemble, ils ressuscitent ces vieilles chansons et inventent un nouveau folklore. Voici "Supurgesi Yoncadan", extrait de leur deuxième album Gece publié le 26 avril chez Differ Ant.
  • On reste dans l’exotisme avec une artiste qui chante depuis une île dans l’océan indien, l’île de La Réunion. Elle s’appelle Maya Kamaty et voici un extrait de son nouvel album Pandiyé qui sort demain sur le label chez L’Autre Distribution. Elle sera en concert au Hasard Ludique à Paris le 03 avril.
  • Et on clôt ces nouveautés nouvelles avec une autodidacte, une touche à tout, une musicienne cosmopolite : Michelle Blades. A 27 ans, la chanteuse a déjà vécu plusieurs vies et cela s’entend dans son nouvel album Visitor, un très beau disque où on ne s’ennuie jamais. Voici "Kiss Me On The Mouth. 

Programmation musicale :

  • Johan Papaconstantino – "J’sais pas"
  • The National – "Your Had Your Soul With You"
  • Michelle Blades – "Kiss Me On The Mouth"
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.