Jusqu’au 21 juillet, l’exposition « Le modèle noir, de Géricault à Matisse » au Musée d’Orsay revient sur l’histoire de ces femmes et de ces hommes noirs, qui ont inspiré des artistes de tous les bords.

"Femme aux pivoines" de Frédéric Bazille,1870, trouvé dans la collection du musée Fabre, Montpellier.
"Femme aux pivoines" de Frédéric Bazille,1870, trouvé dans la collection du musée Fabre, Montpellier. © Getty / Fine Art Images / Images du patrimoine

Comment réécrire l'histoire de l'art ?

L'exposition du Musée d'Orsay revient sur l'histoire de la représentation des populations noires dans l'art, de l'époque de la traite négrière à celle des combats menés par Aimé Césaire, au 20ème siècle. 

Trop souvent oubliés par l’Histoire de l’art, l’exposition attache une importance particulière à retrouver les noms de ces modèles, qui jusqu'à aujourd’hui étaient simplement désignés par leur couleur de peau. Loin des caricatures racistes, il existe beaucoup d’œuvres, de la Révolution au Paris de l’avant-garde qui dressaient de véritables portraits de modèles de couleur.  

Qu’est-ce que l’histoire de ces modèles raconte des relations des artistes occidentaux à leurs modèles afro-caribéens

À quel point l’Histoire a effacé le rôle de ses modèles noirs dans les différentes créations artistiques ? 

Et que révèle sur un plan politique, historique et symbolique le montage d’une telle exposition en 2019 ?

Modèle noir, une expo modèle ?

Un débat éditorialisé par Benoit Lagane

Pour en discuter, nous recevons :

  • Abd Al Malik, slammeur, musicien, écrivain et réalisateur, il publie Le jeune noir à l’épée, une coédition entre Flammarion, Présence Africaine et les Musée d’Orsay et de l’Orangerie.
  • Laurence Des Cars, Présidente des Musée d’Orsay et de l’Orangerie qui accueillent l’exposition Le modèle noir, de Géricault à Matisse.
  • Pap Ndiaye, historien, et membre Comité Scientifique de l’exposition.
  • Valérie Marin la Meslée, journaliste au service culture du Point, et spécialiste des cultures afro-caribéennes. 

Programmation musicale : 

  • MICHAEL KIWANUKA - Black man in a white world
  • WINSTON MC ANUFF/INNA DE YARD - Malcom X
  • MELISSA LAVEAUX - Tolalito
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.