En septembre, les députés européens se prononçaient en faveur d'une nouvelle directive sur les droits d’auteurs, ayant pour objectif d’obliger les géants d’Internet à respecter les droits d’auteurs.

Drapeau de l'Union européenne au bâtiment du Berlaymont de la Commission européenne à Bruxelles, en Belgique
Drapeau de l'Union européenne au bâtiment du Berlaymont de la Commission européenne à Bruxelles, en Belgique © Getty / Santiago Urquijo

Ce soir, dans le Nouveau Rendez-Vous, la suite : 

Article 13 : un bien, ou un frein à la création ?

Au sein de cette directive, visant à mieux faire respecter les droits d'auteurs sur Internet, un article fait le buzz dans le monde de la création, comme sur la toile : l’article 13, au point qu’une campagne #SaveyourInternet, a fait le tour du web.

Si la version définitive de ce texte de loi européen devait être rédigée ce mois-ci et être actée au conseil européen au printemps prochain, en attendant, beaucoup de YouTubeurs s’inquiètent quant à leur avenir : à tort ou à raison ? 

Cet Article 13 signe-t-il la mise à mort du système YouTube ? 

Qu’est-ce qui se cache derrière cet article tant commenté et critiqué ? 

Au-delà, qu’est-ce que ce débat révèle du modèle YouTube et plus largement de l’écriture audiovisuelle née sur ces plateformes de vidéos en ligne ? 

Pour en parler ce soir, 

  • Axel Lattuada, comédien et réalisateur, animateur de la chaîne YouTube « Et tout le monde s’en fout » qui compte 470.000 abonnés 
  • Eloïse Wagner, avocate et YouTubeuse, animatrice de la chaîne 911.
  • Perrine Signoret, journaliste, spécialiste YouTube à Numerama
  • Redwane Telha, rédacteur en chef de l’Instant M sur France Inter et présentateur de l’émission « Pouce » sur Clique TV

Un débat éditorialisé par Benoit Lagane 

Programmation musicale 

  • DAFT PUNK / JULIAN CASABLANCAS – Instant crush
  • DAMSO - Humains
  • ANDERSON PAAK/SNOOP DOGG - Anywhere
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.