Dans la dernière ligne droite de la campagne pour les européennes, une bombe explose dans une rue piétonne de Lyon, dans l’après-midi de vendredi. Colis piégé, acte terroriste, mais aucune revendication pour le moment.

Daech, terrorisme : pourquoi ça continue ?
Daech, terrorisme : pourquoi ça continue ? © Maxppp / Olivier Arandel/PHOTOPQR/LE PARISIEN

Le principal suspect a été arrêté lundi et hier, il a avoué les faits après 48 heures de garde à vue. Il affirme avoir agi seul. De quoi relancer le débat autour de la lutte contre le terrorisme. Même si cet attentat n’a pas été revendiqué, on se demande si cet individu s'est radicalisé, et comment. 

Où en est-on dans la lutte contre le terrorisme en France ? Après la défaite de l’État Islamique en Irak et en Syrie d’où peuvent venir les menaces ?

Et après le Sri Lanka, l’Arabie Saoudite, l’Égypte dans quels pays peuvent-ils frapper ? 

Daech, terrorisme : pourquoi ça continue ?

Un débat éditorialisé par Christophe Bourseiller

Pour en discuter, nous recevons :

  • Amélie M. Chelly, politologue, auteure de En attendant le paradis, anatomies des radicalisations aux éditions du Cerf.
  • Driss Aït Youssef, président de l’Institut Leonard de Vinci, spécialiste du terrorisme.
  • Achraf Ben Brahim, essayiste, auteur de L’Emprise, enquête au cœur de la djihadosphère aux éditions Lemieux.
  • Gérard Leclerc, journaliste.

Programmation musicale :

  • THE JAM/PAUL WELLER - Town called malice
  • CAT POWER - You get
  • HUBERT LENOIR - Fille de personne
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.