Comment la comédienne, auteure et réalisatrice Zabou Breitman vit-elle cette période de confinement ? Et si la contrainte agissait chez elle comme un moteur pour la créativité...

Zabou Breitman confinée
Zabou Breitman confinée © Radio France / Zabou Breitman

Chaque  mercredi, à 13h52, Vincent Josse vous invite dans "Le Petit Atelier". Durant cinq minutes, un artiste raconte son rapport à la création dans ce nouvel atelier, son espace contraint, son lieu de confinement.

Mon "petit atelier" c’est un espace qui me rapproche de mon adolescence : des déguisements, de la fantaisie, fabriquer un univers à soi avec peu de choses : un crayon, des livres, de l’ennui, de la rêverie… 

Zabou Breitman est une enfant de la balle. Fille d’un scénariste et d’une comédienne, elle joue depuis son enfance et pratique aussi la mise en scène et la réalisation. Depuis peu, elle dirige aussi la compagnie de théâtre Cabotine, dont le cahier des charges est de faire travailler au moins cinquante pour cent de jeunes, auteurs ou artistes. 

Instagram, c’est comme un public, un moyen de partager et le partage, plus que jamais, est utile en ce moment.

Depuis le début du confinement, Zabou Breitman propose sur Instagram des rendez vous quotidiens ; elle dit un poème, se met à danser face à la caméra de son téléphone portable et invente plein d’univers dans lesquels elle nous invite. L’occasion pour elle de partager son métier, sa passion des mots, son énergie et sa grande créativité.

Vincent Josse a voulu en savoir plus sur son confinement et son rapport à la création. Il nous propose de rentrer dans Le Petit Atelier de Zabou Breitman.

Les invités
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.