Malgré l'annulation de la 74e édition du Festival d'Avignon et du Festival Off, il y a tout de même un peu de théâtre à Avignon en ce mois de juillet 2020. Notamment grâce aux scènes permanentes d'Avignon qui ont lancé un festival de lecture dans le Cloître du Palais des Papes.

Saluts dans le Cloître du Petit Palais à Avignon
Saluts dans le Cloître du Petit Palais à Avignon © Radio France / Stéphane Capron

Les scènes permanentes d'Avignon : les Carmes, le Chêne Noir, les Halles, le Chien qui fume et le Balcon ont permis pendant quelques jours de faire entendre du théâtre juste à côté de la Cour d'Honneur. 

Les Marseillais

Ce festival de lectures s'achève demain soir dans le Cloître du Palais des Papes avec une soirée consacrée à l'auteur marseillais, Serge Valetti, qui revisite Aristophane avec la pièce Les Marseillais, adaptée des Cavaliers de l’auteur comique grec.

Tumultes

Tumultes aurait dû se jouer dans le Off au Théâtre des Carmes dans une mise en scène de Marion Guerrero, qui doit se contenter de cette lecture unique. Dans ce Souffle d'Avignon, ne sont programmés que des auteurs vivants, une initiative bienvenue pour Marion Aubert qui a écrit Tumultes en 2013, pour les élèves de l'école de La Comédie de Saint-Étienne.

Lettres de mon Moulin

Certains théâtres ont tout de même ouvert leurs portes, comme La Condition des Soies. Philippe Caubère y joue Les Lettres de Mon Moulin de Daudet. Il était impensable pour lui de ne pas être présent cet été à Avignon. 

Les lettres de mon Moulin, c'est jusqu'au 25 juillet 2020, à la Condition des Soies, avant une grande tournée.

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.