Le Petit journal de la Culture s'arrête ce matin à Arles où se déroule jusqu'à vendredi la 5e édition du Festival Phare, un festival de Courts métrages dans le Théâtre Antique, et qui fort de son succès a pu ajouter une soirée supplémentaire cette année.

Affiche Phare
Affiche Phare

Cela fait 5 ans, que le Festival Phare met à l'honneur le Court Métrage. Chaque soirée dans le théâtre antique s'ouvre par une causerie. Une mini conférence en lien avec le thème de la soirée. Pour expliquer aux spectateurs la spécificité du court métrage.

Qui dit festival, dit compétition. Les films présentés sont en lice dans trois catégories - fiction, documentaire et animation. Le public est aussi invité tous les soirs à voter grâce à une application sur smartphone.

La 5e édition du festival Phare s'achève demain soir avec la projection du film "Le Petit fugitif". Tourné à New-York au début des années 50, il raconte l'errance à Coney Island d'un petit garçon de 7 ans. Le film avait été primé à la Mostra de Venise en 1953. Le compositeur et pianiste Nicolas Cante accompagnera les pérégrinations du jeune garçon au piano en improvisant sur les images....

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.