Cannes & Co, le rendez sur la croisette du petit journal des festivals. Au programme aujourd’hui : le retour d’Oliver Stone, la révélation Titane et le metteur en scène Kirill Serebrenikov, toujours interdit de se déplacer. Corinne Pelissier

Il avait tout  pour réussir cette année. Une nouvelle pièce à Avignon, un film à Cannes.. Et pourtant  c’est une chaise  vide qui a ouvert la 5eme journée de la compétition. Kirill Serebrenikov, toujours interdit  jusqu’en 2023 de quitter la Russie à cause d’une condamnation.

C’est par le biais d'une vidéo qu'il s’exprimera tout à l’heure sur son sort et sur “La fièvre de Petrov” son nouveau film très radical sur fond de musique rock, dans une Russie malade de la grippe. 

Le festival se poursuit et les américains sont bien là! 

Timothée  Chalamet et son costume glitter pour "The french dispatch". 

Oliver Stone également, venu présenter après le succès de son film de 1991, un documentaire inédit autour de l’assassinat de JFK, toujours sur  fond de complotisme. Une plongée cette fois dans les archives déclassifiées de la CIA et du FBI. 

Julia Ducournau entre aujourd’hui dans la compétition avec son 2eme film, “Titane” tellement  attendu qu’il en est déjà culte. 

Un cinema  décomplexé, souvent violent e rempli d’hémoglobine qui  a ouvert la voix depuis  2016 à une nouvelle génération d’auteurs.

Apres la révélation "Grave", le choc "Titane".  

A découvrir au cinéma dès demain. 

Les invités
Thèmes associés