La 36ème édition de Montpellier Danse se décentralise dans les communes de l'agglomération avec la nouvelle création d'Emanuel Gat

Le Rouge et le Noir
Le Rouge et le Noir © Radio France / Stéphane Capron

Montpellier Danse qui se déroule jusqu’au 9 juillet est le rendez-vous international de la création chorégraphique et c’est notre étape ce matin dans notre journal des Festivals. La programmation de Montpellier Danse est un dosage entre des grosses productions et des plus petites. Certaines sont gratuites et sont itinérantes dans l’agglomération de Montpellier. C'est le cas de la chorégraphie « Le Rouge et le Noir » d’Emanuel Gat dont la création s'est déroulée à Pignan dans le Parc du Château.

10 jeunes danseurs en voie de professionnalisation ont la chance d’avoir été sélectionnés par Emanuel Gat - sur vidéo - pour participer à l’une des créations de Montpellier Danse. Pour écrire « Le Rouge et le Noir », le chorégraphe est parti de la personnalité de chacun des danseurs qui viennent d’univers très différents. Ces jeunes ont choisi "ne me quitte pas" de Jacques Brel pour les accompagner dans un spectacle où le public forme un cercle autour d’eux. Ils dansent en extérieur, sur du gravier, sur un sol instable. Ce spectacle  va à la rencontre des spectateurs dans les communes de l’agglomération de Montpellier. Son directeur Jean-Paul Montanari  souhaite emmener la danse partout…

Pour ces 10 jeunes danseurs en recherche d’emploi, qui courent d’auditions en auditions, ce spectacle avec Emanuel Gat dans l’un des plus grands festivals de danse du Monde est une sacrée carte de visite. Nouvelle représentation ce soir, place de la Ramade à Saint-Brès dans l’agglomération de Montpellier, et c’est gratuit

.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.