Légende : une œuvre bouture extravagante du paysage perché réalisée par l'un des artistes occasionnels des Pas Perdus
Légende : une œuvre bouture extravagante du paysage perché réalisée par l'un des artistes occasionnels des Pas Perdus © Laurence Peuron

Le petit journal des festivals nous emmène aujourd'hui à Bordeaux où un collectif d'artistes "Les Pas Perdus" a établi dans la laverie d'un parking public un atelier où l'on fait de la bouture et de la greffe d'objets avec les habitants d'un quartier populaire en pleine rénovation du centre-ville...

Le "Week-End Suspendu d’un paysage perché" du 28 août au 30 août est une action artistique qui s’inscrit dans le futur usage du toit du parking Victor Hugo de Bordeaux. Est-ce un jardin, un belvédère, un lieu de création ?

Bouturer un meuble de cuisine avec une charette

Et l'idée c'est que la greffe prenne afin de créer sur le toit de ce parking Victor Hugo, un paysage d'objets poétiques suspendus. Guy-André Lagesse , plasticien et artiste, est le facilitateur des "Pas perdus". Dans l'atelier, deux constructeurs Julien Parsonneau et Mathieu Pein sont en train de bouturer un meuble de cuisine avec une charrette. Un peu plus loin devant des casques de vélo greffés de pelotes de laine...C'est Jérome Rigaut comédien inventeur et constructeur, et Nicolas Barthelemy, le peintre poète des "Pas perdus".

Une rénovation délicate du quartier populaire

Si la mairie de Bordeaux investit dans cette fantaisie, c'est parce qu'il y a une autre greffe à faire prendre: la rénovation délicate de ce quartier populaire au cœur du centre historique. Une greffe qui prend puisque des dizaines d'habitants viennent bouturer ici, devenant ce que les "Pas perdus" appellent des "occasionnels de l'art". Alors on va souder, ligaturer, bouturer...Rendez-vous le 28 août sur le toit du parking Victor Hugo pour un week-end suspendu dans un jardin perché semé de drôles de boutures bordelaises.

La Ville de Bordeaux est accompagnée de l’Agence d’Architecture Philippe Prost,

des paysagistes Friche&Cheap et des Pas Perdus pour piloter le projet Bordeaux [Re]Centres. Le "Week-End Suspendu d’un paysage perché" du 28 août au 30 août préfigure le futur usage du toit du parking Victor Hugo de Bordeaux.

►►► Toutes les infos sur le collectif artistique des "Pas Perdus"

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.