Pour fêter les 70 ans du Festival, La Piccola Familia donne rendez-vous au public tous les jours à midi pour une grande fresque gratuite.

L'histoire du Festival d'Avignon par la Piccola Familia
L'histoire du Festival d'Avignon par la Piccola Familia © Stéphane Capron

70 ans d’histoire du Festival racontée en 16 épisodes, un sacré défi pour La Piccola Familia qui a conçu un spectacle populaire, sans artifice, comme du temps de Jean Vilar. Il n'y a  de décor, la scène est faite de tréteau en bois, il y a juste quelques accessoires et des costumes issus des collections du Festival d’Avignon. On est ici dans la plus pure tradition du théâtre avec en plus un sacrée dose d’humour façon Grand Guignol.

En plus des nombreuses évocations historiques puisées dans le livre d’Antoine de Baecque et Emmanuelle Loyer paru chez Gallimard qui fait office de référence, la troupe joue chaque jour des extraits des pièces qui ont marqué l’histoire du Festival. Alexandre Dain et ses camarades doivent se replonger dans les classiques

Le public est un peu installé dans la même configuration qu’en 1947, sur des bancs, à la bonne franquette, ou par terre sur le gravier, il n’y a pas de protocole, tout le monde est logé à la même enseigne, et prend beaucoup de plaisir à se replonger dans les premières heures du Festival

La Piccola Familia est le collectif dont fait partie le metteur en scène Thomas Jolly, absent hier sur le plateau pour la première. Il s’est cassé le pied pendant les répétitions. On le reverra un peu plus tard dans ce festival et notamment avec les élèves du Théâtre National de Strasbourg pour la création du Radeau de la Méduse, une pièce de l’allemand Georg Kaiser.

Et si vous n’êtes pas à Avignon, La Piccola Familia et Thomas Jolly vous donnent rendez-vous tous les soirs sur France 2 en semaine et France 5 le week-end à 20h40 pour un résumé de chaque épisode.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.