Meursaults, le roman de Kamel Daoud adapté à Avignon
Meursaults, le roman de Kamel Daoud adapté à Avignon © radio-france / Clément Minair

Évènement hier au 69e Festival d’Avignon avec la création deMeursaults , l’adaptation par Philipe Berling du roman de Kamel Daoud, Meursault, contre-enquête , qui a reçu cette année le Prix Goncourt du Premier Roman et qui est désormais traduit en 24 langues.

Dans son roman,Kamel Daoud donne une identité à l’arabe tué dans l’œuvre de Camus. Il s’appelle Moussa. Et c’est son frère, Haroun, qui raconte l’histoire de l’Algérie moderne à travers la mémoire de Moussa. Le metteur en scène, Philippe Berling a mis un « S » au titre de sa pièce "Meursaults" car il explique que, pour Kamel Daoud, il y a 38 millions de Meursaults en Algérie.

Haroun est joué par Ahmed Benaïssa , un acteur vedette en Algérie. Il endosse ce personnage, qui est aussi une sorte d’étranger dans son pays comme pouvait être le Meursault de Camus. Il est accompagné par la chanteuse italienne, Anna Andreotti , qui joue le rôle de la mère.

Kamel Daoud continue de porter à bout de bras son roman, il parcourt le monde pour délivrer son message humaniste. La prochaine étape sera l’adaptation du roman au cinéma. La pièce se joue jusqu’au 25 juillet au Festival d’Avignon puis elle sera en tournée en France jusqu’au mois de mars.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.