Le Petit Journal des Festivals prend ce matin la direction de la Charente à Alloue pour la saison estivale de la Maison Maria Casarès qui se déroule jusqu’au 22 août.

La maison Maria Casarès
La maison Maria Casarès © Radio France / Stéphane Capron

Johanna Silberstein et Matthieu Roy dirigent La Compagnie du Veilleur à Poitiers. Depuis janvier 2017, l’association qui gère la Maison Maria Casarès leur a confié les clefs du Domaine de la Vergne. Johanna veille sur toutes les pièces. Une bâtisse sur un terrain de 5 hectares que la comédienne achète en 1951. A sa mort en 1996, elle lègue son domaine à la commune d’Alloue. Le domaine se compose de quatre corps de bâtiment dont le logis de La Vergne ancienne maison de maître (inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques) et une tour témoin de l’existence de fortifications. Le parc s’étend sur cinq hectares de jardins comprenant deux îles.

Pendant tout l’été, les spectateurs vont déambuler dans le domaine et écouter des extraits de la correspondance de Maria Casarès et Albert Camus.

L’édition 2019 des étés de la Maison Maria Casarès propose une programmation articulée autour du patrimoine, du théâtre et de la gastronomie. Matthieu Roy présente trois spectacles dont deux créations (entre le 22 juillet le 22 août). En goûter-spectacle, Qui a peur du loup ? de Christophe Pellet (tous les lundis, mardis, jeudis et vendredis à 16h30) En apéro-spectacle, Gros de Sylvain Levey (tous les lundis, mardis, jeudis et vendredis à 18h30). Et en dîner-spectacle, Macbeth d’après William Shakespeare (tous les lundis, mardis, jeudis et vendredis à 19h30) avec la participation d’un septuor pré-enregistré avec les musiciens d’Ars Nova. Équipés de casques audio, les spectateurs suivront les aventures de Macbeth dans une grande proximité avec Juliette Allen soprano, Philippe Canales comédien, Iris Parizot alto, Léna Rondé soprano et Johanna Silberstein comédienne.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.