A quoi rime l’Olympisme : bel idéal ou belle illusion ?

Que ce soit l’hiver ou l’été, les JO se réclament toujours du même esprit : l’olympisme. C’est un idéal généreux, pacifiste, respectueux de toutes les différences et qui porte en lui l’exigence d’un monde dans lequel tous les conflits entre les Etats se réduiraient à des compétitions sportives entre des équipes.

Mais les choses ne sont pas si simples : d’abord parce que les idéaux de l’olympisme ont bien du mal à éviter la contradiction interne et ensuite parce que la compétition sportive est de moins en moins une alternative à la compétition entre Etats mais de plus en plus une continuation de cette compétition, comme le montrent justement ces jeux de Sotchi.

Alors faut-il encore croire à la vertu de ces jeux au risque de passer pour un naïf ? Ou bien faut-il en dénoncer l’illusion au risque de gâcher un peu la fête ?

En partenariat avec l'Etudiant.fr :

__

le blog philo
le blog philo © L'etudiant.fr
L'etudiant.fr
L'etudiant.fr © L'etudiant.fr

Les liens

L'Etudiant En partenariat avec letudiant.fr

Le blog La philo zen, la philo j'aime de l'etudiant.fr

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.