Toute cette semaine on a pu mesurer les dégâts des inondations catastrophiques de la fin de la semaine dernière sur la côte d'Azur. Mais les dégâts matériels ne sont rien face au tragique bilan humain. Et pourtant cette catastrophe est bien une catastrophe naturelle , de cette nature que l'on souhaite pourtant protéger et conserver. Quel sens une telle catastrophe peut elle avoir? Peut-elle seulement en avoir un ? Faut-il faire preuve de sagesse et se résoudre à accepter qque nous ne pouvons maîtriser l'ordre du monde? ou faut-il s'indigner et vouloir construire un monde humain capable dde mieux résister aux aléas de la nature?

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.