Radio France vit l’un de ses plus longs conflits sociaux de son histoire à travers une grève qui dure depuis plus de trois semaines. Mais qu’est-ce qu’une grève au juste ? Quand on fait grève, on ne travaille plus. Mais on ne se tourne pas les pouces pour autant ? Que fait-on donc au juste quand on « fait » grève ? Et puis si l’on fait grève, c’est que les choses vont mal. Mais si tel est le cas, pourquoi cesser le travail ? Ne faudrait-il pas au contraire redoubler d’efforts ? Quel peut donc être le sens d’une grève ? Est-ce l’expression d’une déraison ou d’une liberté ?

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.