Suffit-il d’avoir du pouvoir pour avoir de l’autorité ?
Suffit-il d’avoir du pouvoir pour avoir de l’autorité ? © Radio France

Peut-on vraiment être député et se tromper de bouton?

Cette semaine huit députés socialistes ont déclaré qu’ils s’étaient trompés de bouton au moment de voter l’amendement qui prévoyait de reporter la revalorisation de certaines retraites. Politiquement l’erreur n’est pas bien grave parce qu’il sera possible de voter sur un nouvel amendement. Mais philosophiquement le cas est intéressant : comment comprendre que l’on puisse se tromper de la sorte ? Comment peut-on vouloir une chose et en faire une autre ? Est-ce à dire que l’on n’est pas totalement maître de soi-même ? Perspective plutôt inquiétante pour des hommes dont le métier est de voter la loi...

En partenariat, avec L'Etudiant.fr

L'etudiant.fr
L'etudiant.fr © L'etudiant.fr
le blog philo
le blog philo © L'etudiant.fr

Les liens

L'Etudiant En partenariat avec letudiant.fr

Le blog La philo zen, la philo j'aime de l'etudiant.fr

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.