La fameuse question du premier soir....

48 après la Saint-Valentin, une question en forme de bilan pour tous ceux qui en ont profité pour caler un premier rendez-vous ce soir-là ! Et la question se pose précisément parce qu’en présence de l’être aimé, l’urgence du désir nous envahit souvent et met à l’épreuve nos capacités de modération. Sur ce point, les magazines et les forums sont formels : on ne cède pas le premier soir. Au risque de passer pour un(e) obsédé(e) ou pour un homme ou une femme facile et au risque surtout de tuer le désir en le comblant trop vite. Mais d’un autre côté, à trop attendre, on risque aussi d’épuiser le désir tout en souffrant de sa frustration. Que faire donc de son désir pour l’autre ? y céder ou y résister ?

En partenariat avec l'Etudiant.fr

le blog philo
le blog philo © L'etudiant.fr
L'etudiant.fr
L'etudiant.fr © L'etudiant.fr

Les liens

L'Etudiant En partenariat avec letudiant.fr

Le blog La philo zen, la philo j'aime de l'etudiant.fr

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.