Après l'émotion et la mobilisation suscitées par les attentats de la semaine dernière vient le temps de la réflexion et des propositions d'action. D'un côté on a des propositions pour améliorer la sécurité et le renseignement et de l'autre des réflexions sur la prévention et notamment sur l'éducation et la laïcité.

Au départ la laïcite c est d'abord un engagement de l'Etat: un engagement de neutralité religieuses et de garantie des libertés religieuse. Il semble qu'aujourd'hui on attende que la laïcite devienne un devoir pour les individus eux- mêmes : devoir de neutralité dans l espace public et de respect des principes républicains. Autrement dit la laïcité dont on parle aujourd'hui change de nature. Ce basculement est-il toujours aussi protecteur pour la liberté? Si la laïcité devient une responsabilité individuelle comment la concilier avec la liberté de culte pourtant garantie par la Déclaration des Droits de l'Homme ?

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.