Déménager, une expérience physique ou métaphysique ?

Cette semaine France Inter a déménagé de la rue du Général Mangin pour revenir dans la Maison de la Radio. Ce déménagement sonne en quelques sortes l’ouverture de la grande saison des déménagements de la fin du printemps.

Déménager : c’est d’abord ranger, trier, classer pour mettre dans des cartons ou emballer dans des couvertures. Puis on charge un camion et on déplace toutes ces choses qui constituaient notre environnement quotidien pour les déballer et les réinstaller dans un nouvel espace. Mais cette description ne suffit pas à épuiser l’expérience du déménagement. Déménager au sens strict c’est détruire, détricoter, décomposer ce qui composait l’univers « ménager », c’est à dire à la fois intime et quotidien, de mon existence : c’est faire l’expérience de l’instabilité profonde des choses et du monde qui m’entourent. Pas étonnant que ce soit aussi une épreuve psychologique.

Face à la disparition momentanée des objets qui nous entouraient quotidiennement, nous voilà nous autres « sujets » confrontés à notre solitude et à notre fragilité. Voilà bien une expérience pas si éloignée au fond de celle qui occupe Descartes dans ses Méditations Métaphysiques quand il décide de se débarrasser de tout ce qui l’entoure par la mise en doute de la réalité de tout ce qui existe… Alors que se passe-t-il vraiment quand on déménage ?

En partenariat avec L'Etudiant.fr

le blog philo
le blog philo © L'etudiant.fr
L'etudiant.fr
L'etudiant.fr © L'etudiant.fr

Les liens

L'Etudiant En partenariat avec letudiant.fr

Le blog La philo zen, la philo j'aime de l'etudiant.fr

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.