Un livre inclassable : tragique et sombre sur le fond, mais traité avec un humour féroce, un regard incisif, un sens de la comédie et même de la farce et du grotesque vraiment singulier. On s'inquiète en permanence de ce qu'il va se passer dans la minute qui suit.

Tout va très vite : l'action est resserrée sur deux heures, le roman court sur 190 pages mais il est composé de 115 chapitres, comme autant de séquences cinématographiques.

L'action se déroule dans un lieu clos : une résidence  sécurisé, entourée de murs...

C'est très visuel, le récit est physique : il s'attache aux gestes, aux mouvements, aux déplacements des personnage. La tension dramatique monte peu à peu. Et tout se dérègle jusqu'au chaos final... Un chaos hallucinant.

L'auteur : Max Annas

Journaliste et auteur de multiples ouvrages sur la pop culture, le sport et la politique, Max Annas se met à écrire des textes de fiction en 2014. 

Avec son second roman, Enfer Blanc, récompensé par le Deutscher Krimipreis 2017, l'écrivain accomplit une entrée fracassante sur la scène littéraire allemande.

Le texte, traduit en français par Mathilde Sobottke, vient de paraître aux éditions Belfond, en collection Belfond Noir, le 3 octobre 2019.

Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.