• Théâtre et danse urbaine avec Kader Attou à Chaillot, jusqu'au 13/11. (Thierry Fiorile) : Apparu sur le macadam français il y a vingt ans, le hip-hop a fait son entrée avec fracas sur les scènes les plus prestigieuses. « Pendant des années, on l’a catalogué comme danse de quartier, explique le chorégraphe Kader Attou. Maintenant, on la nomme danse d’auteur. » Avec Mourad Merzouki, il est à l’affiche du Théâtre national de Chaillot, qui, comme beaucoup d’autres salles de premier plan, place désormais le hip-hop au cœur de leur programmation. « Nous avons fait un travail de fond, précise Mourad Merzouki, pour éviter de l’enfermer dans des codes ou dans une simple prouesse physique. Ce n’est plus une danse improvisée où ­résonnait une certaine violence. Nous sommes des chorégraphes, essayant de transmettre un message, une revendication sociale, une position politique ou humaniste. Ce qui est le rôle d’un artiste.... » .... CINEMA, avec Eva Bettan: le film "BELLE EPINE" de Rebecca Zlotowski, avec Lea Seydoux.. MEDIAS : La "resurrection" de Jean Luc Delarue (Alexandra Ackoun)
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.