• PARIS, 9 nov 2010 (AFP) - Hécatombe jusque-là sans précédent dans l'histoire de l'humanité, la Première Guerre mondiale fut aussi une guerre de propagande et de censure sans merci, pour mobiliser les peuples derrière leurs armées. "Orages de papier", une exposition fait revivre ce premier "conflit médiatique" à travers quelque 150 documents issus de quatre bibliothèques françaises et allemandes présentés jusqu'au 16 janvier à l'Hôtel des Invalides à Paris. - La grande guerre vu du coté des médias et de la culture : A l'occasion de la sortie du livre de Nicolas Offenstadt "14-18 aujourd'hui " La grande guerre dans la France Contemporaine. Chez Odile Jacob : "14-18, un sujet de savant ? Bien au contraire ! "Depuis une dizaine d’années, nombre de romans ont été publiés avec pour toile de fond la Grande Guerre, Un long dimanche de fiançailles a attiré plus de quatre millions de spectateurs, et même la chanson et la musique s’y mettent. D’innombrables associations animent aussi la zone de l’ancien front. Bref, 14-18 donne lieu à des pratiques sociales et culturelles d’envergure. D’où vient cet intérêt ? Que nous révèle-t-il quant à la mémoire de cette guerre, à notre rapport au passé et au rôle que joue l’histoire dans notre société ?" (Christine Siméone, Alexandra Ackoun, Thierry Fiorile).
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.