"Le Premier jour de ma vie où j'ai voté", le rendez-vous de Laurence Garcia, en partenariat avec le magazine Causette. Ce matin, c'est le réalisateur Serge Moati qui raconte sa toute première fois dans l'isoloir dans la France de l’après Mai 68. Pour Moati qui vient de publier "Le vieil orphelin" chez Flammarion, la politique est intimement liée à l'histoire de sa famille et d'une enfance en quête de pères spirituels.Le jeune Moati s’inventait des parents imaginaires dans sa nouvelle maison nommée SFIO.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.