Dans « Le Premier Jour de ma vie où j’ai voté », le rendez-vous citoyen de Laurence Garcia, en partenariat avec le magazine Causette, c’est le premier isoloir de Pascal Bruckner.

Le philosophe porte toujours sur lui, dans le fond d’une poche, sa carte d’électeur, par peur de l’égarer !

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.