Insaisissable Karl. Fils illégitime du professeur Choron et d'Yvonne de Gaulle, « avec ses lunettes de gynécologue et ses tenues d'huissier ». Un after punk « chrétien mais pas crétin », un altermondialiste qui a voté Tonton puis Bové, un trafiquant d'images qui tire à vue sur tout ce qui sent le pouvoir, un déçu de la démocratie qui tutoie le pouvoir, un acteur du faux qui joue avec le vrai. A moins que ce ne soit l’inverse. Aujourd’hui, Karl Zéro ne vote plus : « Je ne crois plus en la démocratie ou du moins à ce qu’ils en font. »

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.