Les cheveux gris, de grandes lunettes, bien mise, bien maquillée, cette habitante de Ploërmel a posté une vidéo sur Facebook le 18 octobre… Un coup de gueule de 4 minutes et 37 secondes dans lequel elle s’adresse vertement au chef de l’Etat, qu’elle accuse d’organiser la traque des automobilistes.

Jacline Mouraud
Jacline Mouraud © Capture d'écran France 3 Bretagne

Pêle-mêle, elle dénonce les radars et les nouveaux contrôles techniques, la carte grise pour les vélos et, surtout, l’augmentation du diesel… 

Mais qu'est-ce que vous faites du pognon ? A part changer la vaisselle de l'Elysée ou vous faire construire des piscines ! Mais où va-t-on, quoi ! Où va la France, monsieur Macron ? Certainement pas là où vous avez dit que vous l'emmèneriez !

Elle est très en colère, et en trois semaines, sa vidéo a été vue pas loin de six millions de fois… Après quoi cette quinquagénaire est, selon certains, devenue "l’un des symboles de la contestation sociale", et "la figure de proue" de la journée de mobilisation du 17 novembre, organisée pour protester contre la hausse du prix des carburants… Un mouvement qui pourrait ébranler le pouvoir, veut croire la nouvelle activiste, qui écume, depuis huit jours, tous les plateaux. 

Elle s'appelle donc Jacline Mouraud. "Bonjour Jacline, merci Jacline…" Jacline, sans "Q" mais avec un "C" - c'est l’une des singularités de notre vedette de la semaine… Et, d’ailleurs, ce n’est pas la seule… On le constate en observant son parcours… On trouve tout sur Internet.

Depuis des lustres, Jacline Mouraud est à la recherche de son quart d’heure de célébrité.  

La reconnaissance artistique, avant tout. Jacline, c'est une artiste, elle joue de l’accordéon, et anime des soirées musette avec sa copine Chantal… Elle est aussi chanteuse. Il y a quatre ans, elle expliquait qu’elle comptait représenter la France au concours de l’Eurovision. Pas de chance, ça n’a pas fonctionné. Et avant ça, elle a écrit un nouvel hymne national, pour remplacer la Marseillaise dont elle trouvait les paroles trop belliqueuses... Pas de chance, ça n’a pas fonctionné non plus. Elle a envoyé son cantique à tous les présidents de région, mais aucun ne lui a répondu… 

Pas grave, Jacline a d’autres cordes à son arc… 

Elle exerce la profession d’hypnothérapeute et, il y a quelque temps, proposait même des stages d’ectoplasmie.

Des fantômes qui sortent des corps. Pour 280 euros, des séances avec une médium pour dialoguer avec les morts… 

L’an dernier, déjà sur Facebook, Jacline versait par ailleurs dans le conspirationnisme... Elle écrivait qu’elle observait dans le ciel « les chemtrails », référence à la théorie affirmant que les traînées blanches laissées par les avions proviennent de produits chimiques que les gouvernements répandent en secret…   

Si l’on résume, Jacline est donc une accordéoniste hypnotiseuse complotiste. Et, pourtant, depuis sa vidéo, tout le monde la prend très au sérieux. 

La secrétaire d’Etat à la transition écologique lui a répondu sur Twitter

Même méthode ; une vidéo enregistrée avec son smartphone. Et sur les plateaux, on l’interroge comme si elle était une experte en matière de fiscalité du pétrole…

Un ministre s’exprime : « Jacline, vous en pensez quoi ? »  Le président de la République s’exprime : « Jacline, vous en pensez quoi ? » Bientôt, ce sera : « Et Donald Trump ? Et Vladimir Poutine ? Israël et la Palestine, vous en pensez quoi, Jacline ? »

Et la pollution ? La chasse ? Le prix Goncourt ? 

On la verra partout… Dans les manifs, dans les débats, et même, pourquoi pas, sur les marches du festival de Cannes… Jacline Mouraud, la nouvelle égérie de L’Oréal ! Et, qui sait, en 2022 : Jacline Mouraud au second tour de l’élection présidentielle !  

On se demande si l’histoire de sa soudaine notoriété n’en dit pas davantage sur les médias que sur l’état du pays.

Certes, sa colère rejoint celle de nombreux automobilistes, mais là, ce qui est sidérant, c’est qu’on la questionne, non pas pour la rigueur de son analyse, mais seulement car la vidéo de son coup de gueule a cumulé des millions de vues. 

Désormais, faire un tabac sur Internet conférerait donc d'emblée une légitimité médiatique… On oublie le complotisme et les séances d’ectoplasmie ! Jacline, aujourd’hui, c’est l’incarnation du bon sens populaire… Elle peut remercier le diesel. Et Facebook aussi, car ça y est, elle l’a obtenu, son quart d’heure de célébrité. Et nous également, ce matin, nous venons d'y contribuer...

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.