Frédéric Pommier nous raconte une étrange histoire aux airs de film d'horreur. Aux Etats-Unis, Kristine et Michael Barnett sont poursuivis par la justice pour avoir abandonné Natalia, leur fille adoptive. Mais, d'après eux, c'est une naine qui se fait passer pour une enfant, et qui les a terrorisés pendant trois ans...

Quel est l'âge réel de Natalia ? Sa mère biologique affirme qu'elle a 16 ans aujourd'hui
Quel est l'âge réel de Natalia ? Sa mère biologique affirme qu'elle a 16 ans aujourd'hui © DR Kristin Barnett

C'est un fait divers abracadabrantesque, qui suscite l'intérêt des médias dans le monde entier... À commencer par les médias anglo-saxons qui, depuis trois semaines, se passionnent pour cette histoire aux allures de film d’horreur. L’histoire de Kristine et Michael Barnett, quadragénaires américains désormais divorcés, accusés d’avoir abandonné leur fille adoptive, seule dans un appartement de l’Indiana aux Etats-Unis, avant de fuir au Canada. C’était en 2013, et tous les deux sont aujourd’hui poursuivis pour négligence criminelle et abandon d’enfant. Mais ils assurent que "Non, ce n’était pas une enfant..."

Tout commence fin 2010, quand les Barnett, déjà parents de trois mômes, choisissent d’en adopter un quatrième. Ils avaient trois garçons. Cette fois, ce sera une fille, Natalia.

Une adorable brunette de 6 ans, originaire d’Ukraine

Sa date de naissance : 4 septembre 2003. À l’orphelinat, on leur dit qu’une première famille l’avait adoptée, avant de se rétracter sans donner de raison. On les informe aussi qu’elle souffre d’un trouble important de la croissance. Une forme de nanisme. Mais chez les Barnett, on se moque des différences. Jacob, l’un de leurs fils, a d’ailleurs été diagnostiqué autiste asperger. C'est un petit génie de la physique. Kristine a même publié un livre à son sujet. Les Barnett donnent l'image parfaite de la famille modèle américaine, mais avec Natalia, c’est plus compliqué que prévu.

Tout d’abord, ils s’étonnent qu’elle ne joue pas avec les petites filles de son âge. Elle préfère traîner avec les plus grandes… Son vocabulaire les surprend aussi ; bien plus élaboré que celui d’un gosse qui sort de la maternelle… Rapidement, Kristine s’aperçoit que Natalia a déjà des poils pubiens, et Michael découvre des culottes ensanglantées dans sa poubelle : elle aurait donc déjà ses règles. Un peu tôt, à 6 ans... Ils la font examiner par des médecins. L’un dit : "Elle a 8 ans !" Un autre : "Elle en a 9 !" Mais en 2011, une dentiste leur certifie qu’elle en a sans doute davantage. Sa dentition serait déjà celle d’une adulte. Quant à son comportement, il est de plus en plus flippant… 

Un matin, Natalia verse de l’eau de Javel dans le café de sa mère adoptive

Celle-ci l'interroge : 

Tu fais quoi ?

Réponse de la brunette :

Je veux t’empoisonner. 

Un autre jour, elle pousse violemment Kristine contre une clôture électrique avant de menacer de poignarder Michael dans son sommeil… La nuit, elle vient se pencher sur son visage. Il lui arrive aussi de sauter de la voiture alors qu’ils viennent de démarrer, et de maculer de sang le miroir de la salle d’eau. Les Barnett décident de planquer tous les couteaux, puis font interner Natalia dans une unité psychiatrique. Là, disent-ils, elle aurait confié être déjà majeure.

Quelques mois plus tard, après de nouveaux examens, des examens osseux cette fois, ils obtiennent finalement de la Justice de l’Indiana qu’elle modifie l’état civil de Natalia… Sa nouvelle année de naissance : 4 septembre 1989. Dès lors, ce n'est plus une fillette qu'ils auraient adoptée, mais une personne de petite taille âgée de 22 ans. "Une usurpatrice qui a tenté de nous tuer", lâche Kristine Barnett en racontant l’histoire. Elle assure qu’ils lui ont, malgré tout, payé la location d’un appartement durant toute une année, et qu'ils l'appelaient tous les jours quand ils sont partis s’installer au Canada, afin d’accompagner leur fils Jacob, admis dans une grande école de physique. "Et Natalia était à l’époque une adulte", insiste-t-elle en réfutant donc les accusations d’abandon d’enfant qui surgissent aujourd’hui, six ans après les faits. 

Affaire abracadabrante… Abracadabrantesque. Dans la presse française, on la résume avec des titres intrigants. 

"Leur fille adoptive de 6 ans était en réalité une naine sociopathe de 22 ans"

Et donc de 30 ans désormais. Et certains de rappeler que tout ceci évoque étrangement le scénario du film d’horreur "Orphan" ; "Esther" en français. L'histoire, justement, d'une adoption qui tourne mal...  Dès lors, qui est donc Natalia Barnett ? Et quel âge a-t-elle réellement ? Pour l'heure, les médias ont surtout mis en avant la parole de ses parents adoptifs. Arnaque à l’adoption : une personne de petite taille déséquilibrée qui se fait passer pour une enfant, et vient détruire la sérénité d’un foyer. 

Mais la semaine dernière, on a eu la version de sa nouvelle famille adoptive. Un pasteur et sa femme, Antown et Cynthia Mans, qui l’auraient recueillie dès l’année 2013. C’est ce qui apparaît sur la page Facebook de Cynthia. Septembre 2013 : photo du baptême de Natalia… Et, sous d’autres photos, Cynthia la présente comme "sa nouvelle princesse". En 2016, le pasteur et sa femme auraient, du reste, demandé à devenir ses tuteurs légaux, avant de changer d’avis quand ils ont eu vent de "l’affaire". Mais, d'après les Mans, Natalia n’a rien de "la sociopathe" que décrivent les Barnett.

Et puis il y a deux jours, nouveau rebondissement ! 

La mère biologique de Natalia est sortie de son silence

Interview dans le tabloïd britannique The Sun. Elle s’appelle Ana Volodymyrivna Gava, elle est donc ukrainienne et certifie que sa fille est bien née en 2003 ! Ce qui signifie qu'elle avait bien 6 ans quand les Barnett l’ont adoptée, et qu'aujourd'hui, Natalia en aurait 16. Pourquoi l’avoir confiée à un orphelinat ? Selon la mère biologique, ce sont les médecins qui l’ont encouragée à le faire, lui assurant que ce bébé aux membres minuscules allait ruiner sa vie… Elle pensait que Natalia menait une vie paisible, mais demande désormais à la récupérer. Elle lui lance un appel. 

Ma fille, pardonne-moi pour ce qui s’est passé il y a seize ans ! Viens vite nous voir ! Tu as deux sœurs et deux frères. 

Là encore, ceci fragilise le récit des Barnett. De surcroît, certains contestent les résultats des examens osseux qu'ils ont fait réaliser. Sous le coup d’un mandat d’arrêt, Kristine et Michael se sont tous les deux rendus à la justice, qui les a finalement libérés sous caution. Une nouvelle audience doit avoir lieu mardi prochain. Et elle nous met évidemment mal à l’aise, cette histoire… Il est quand même question d’une gosse adoptée souffrant apparemment de multiples pathologies : problème de croissance et problèmes psychologiques. 

Les différentes versions de l’affaire provoquent des sentiments contraires

La peur quand on écoute le témoignage des Barnett. On rit jaune, on rit noir : l'eau de Javel, la clôture électrique, les menaces de mort… Mais si, comme l'affirme sa mère biologique, la petite Natalia n’a jamais menti sur son âge, on ressent plutôt de la compassion pour cette ado abandonnée déjà trois fois depuis sa naissance… 

Quoi qu’il en soit, si vous aussi, vous vivez avec des personnes de petite taille qui, parfois, vous fichent les pétoches, sachez que ce ne sont pas forcément des "nains sociopathes". Non, il s’agit plus probablement de vos enfants.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.