Cette semaine, l’homme qui a été propulsé, un peu malgré lui, à la Une de l’actualité, est un Américain âgé de 73 ans. Un homme qu’on décrit comme timide et solitaire. Il défraye la chronique depuis maintenant huit jours.

Le public se prépare pour le mariage de Meghan Markle avec le prince Harry
Le public se prépare pour le mariage de Meghan Markle avec le prince Harry © Maxppp / Owen Humphreys

Barbu, imposant, il a longtemps bossé comme chef opérateur sur des séries télé, avant de faire faillite et de crouler sous les dettes. Aujourd’hui, il vit au Mexique. Il s’appelle Thomas Markle et c’est le futur beau-père d’Harry. Harry, oui, vous savez, le petit-fils de la reine d’Angleterre ! Eh bien figurez-vous qu’il va se marier ! Il y a peut-être encore des gens qui ne sont pas au courant. Demain, il épousera Meghan Markle, une ex-actrice américaine, et depuis lundi, les médias du monde entier se posent la même question, cruciale pour la planète : le père de la mariée sera-t-il là pour les noces ?

Non, il ne sera pas là. Il souffre d’un problème au cœur

C’est la version officielle. Thomas Markle aurait fait une crise cardiaque la semaine dernière. Mais certains pensent que c’est une excuse bidon. Ce serait plutôt la honte qui l’empêcherait de venir au mariage. Honte après le scandale qu’il a provoqué, avec des clichés factices de paparazzis. On le voyait notamment en train de se faire mesurer le tour de taille pour la confection de son costume. Photos prétendument volées, mais dimanche, il a reconnu l’arnaque : en réalité, il avait pris la pose et empoché 100.000 dollars. « C’était stupide », a-t-il dit. « Aujourd’hui, je me sens idiot. » Idiot certes, mais plus riche. 100.000 dollars, quand même… Il paraît que la reine était furieuse. Du coup, lundi, Thomas Markle a prévenu qu’il ne viendrait pas à la cérémonie, afin de ne pas « embarrasser » sa fille. 

Coup de tonnerre, psychodrame : Meghan serait « dévastée », Harry « désemparé » 

Puis rebondissement mardi. Ah si, finalement, il viendra, le moment est trop important ! Puis hier : ah ben non, en fait, il ne vient pas. Il s’est fait opérer du cœur et doit se reposer. 

Dès lors, nouvelle question, cruciale pour la planète : en l’absence de son père, qui qui donc emmènera la mariée jusqu’à l’autel ? Charles, le père d’Harry ? Philip, son grand-père ? Ou bien William, son frère ? A moins que Meghan n’arrive dans la chapelle au bras de sa mère ? 

Sa mère, tiens, parlons-en : une ancienne maquilleuse devenue prof de yoga. Hyper zen, hyper cool. Des dreadlocks, des piercings et un anneau dans le nez – pas super Buckingham Palace ! Dans la famille Markle, il y a aussi le demi-frère : Thomas Markle junior. Lui, il est vitrier et il a publiquement conseillé à Harry de quitter sa fiancée ! Meghan, d’après lui, serait « insensible » et « prétentieuse », à coup sûr une mauvaise épouse. En janvier, la police l’avait arrêté. Il était totalement bourré, et avait menacé sa copine avec un fusil. Bizarrement, il n’a pas été invité au mariage… Pas plus que Samantha Markle, la demi-sœur de Meghan ! Elle aussi, depuis des mois, elle se répand dans les médias pour dire pis que pendre de la future princesse. Elle serait « arriviste » et « superficielle ». Et puis il y a Tracy, l’ex-belle-sœur de Meghan. Pas invitée non plus ! Elle, dans la vie, elle cultive du cannabis. 

Mélange de la famille Addams, de la famille Groseille et des Tuches

Franchement, elle est géniale, la famille de Meghan. Ils nous font du bien, ces gens-là. D’abord, ils nous rassurent. Quand on les voit, on se dit qu’on a une famille très normale. Et puis, surtout, ils mettent un peu de porosité sur le papier glacé glamour de l’événement. Ils apportent la vie, la vraie vie avec sa dinguerie, ses colères et ses jalousies, dans le royaume des faux-semblants. 

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.