De nombreux auditeurs ont fait parvenir au médiateur des courriels passionnés. Matthieu Aron, le Directeur de la rédaction d'Inter vient répondre à leurs interrogations.

Concernant le traitement de la campagne électorale : Des remerciements et des critiques.

Nos auditeurs engagés estiment qu'on ne cite jamais leur "champion".

Commençons par la campagne du premier tour : Ils estiment que nous avons laissé trop de place aux deux principaux candidats au détriment des autres.

Une autre question posée : cette obligation de donner la parole en temps égal aux "petits candidats", n'a-t-elle pas conduit à interroger ces candidats sur un ton différent, "désinvolte" ou "condescendant" comme nous l'a écrit un auditeur ?.

Matthieu Aron fait un bilan du temps de parole sur l'antenne de France Inter.

En ce qui concerne la campagne du second tour : les internautes s'interrogent sur l 'impartialité du temps de parole notamment dans la matinale.

En conclusion, le Directeur de la rédaction d'Inter réaffirme l'esprit d'indépendance qui est gravé dans l'ADN de la chaîne.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.