Les messages publicitaires diffusés à l'antenne de France Inter ne cessent pas d'attirer l'attention des auditeurs. Au-delà de la forme, c'est le contenu "moral" des spots diffusés qui se voit régulièrement remis en question : foie gras, bijoux, nouvelle vaisselle... bien qu'indépendante de la ligne éditoriale de la chaîne, la publicité semble trop souvent déconnectée du contexte de "crise" vécu par les auditeurs.

De même, l'absence du cycliste Thomas Voeckler du panel des nominés pour le Prix du Sportif de l'année 2011 intrigue les auditeurs. L'occasion pour Jacques Vendroux, directeur délégué aux sports de Radio France, de revenir sur les modalités de préselection.

Les liens

Site du médiateur de Radiofrance

Enquête: Quel travail voulons-nous?

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.