On n’imagine pas à quel point l’automobile continue de susciter la passion des auditeurs.

La voix de l’automobile sur France Inter, c’est celle de Denis Astagneau, qui fait partager aux auditeurs depuis des années sa passion pour l’automobile, au risque, selon certains auditeurs, d’en minimiser les inconvénients et les risques.

Le 6 octobre dernier, Denis Astagneau évoque un rapport commandé par le gouvernement qui préconise de baisser une nouvelle fois la vitesse sur les routes afin de poursuivre la lutte contre la mortalité routière. A ce sujet, il donne la parole à l’association « 40 millions d’automobilistes » qui relativise cette question de la vitesse dans la politique de sécurité routière.

Plusieurs auditeurs ont alors écrit au Médiateur de Radio France, regrettant que le micro ait été offert à un « lobby de l’automobile » et non à une parole opposée, s’étonnant que la question de la vitesse sur la sécurité routière soit minimisée, ou encore contestant le classement qui est fait de ce risque routier, qui ne met la vitesse qu’en troisième position derrière l’alcool et la fatigue ...

Le Médiateur reçoit Denis Astagneau, qui a accepté de répondre à ces interpellations d’auditeurs.

Les liens

Espace Public Le site des auditeurs des radios de Radio France

Les invités
L'équipe
  • Denis AstagneauJournaliste spécialiste de l'automobile à la rédaction de France Inter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.