On ne mesure pas encore à quel point la révolution numérique bouleverse les rapports entre les médias et leurs publics. franceinter.fr n’échappe pas à la règle… Les auditeurs aspirent à pouvoir publier leurs avis sur les espaces qui leurs sont offerts et n’apprécient guère quand ils ne le sont pas.

Le Médiateur n’a pas légitimité à définir les règles de modération fixées par France Inter, mais devant le nombre croissant de réclamations reçues sur le sujet, Christophe Israël, le responsable du Web à France Inter, rappelle ici les règles du jeu en la matière :

La modération se fait en plusieurs temps :

Une société extérieure (Concileo), à qui Radio France sous-traite cette fonction pour l’ensemble de ses sites, assure un premier tri dans les commentaires laissés sur les pages.

A France Inter, ce sont ensuite les équipes (pôle édition pour les programmes et rédaction web pour le news) qui peuvent valider ou invalider un commentaire.

Dans le cas particulier de émissions, ce sont les producteurs et leurs équipes qui décident ou non de l’ouverture des pages aux commentaires, et qui peuvent ensuite les administrer. Cela explique en partie le caractère souvent « positif » des commentaires visibles en ligne.

Bon nombre d’auditeurs se plaignent des filtres et des codes qu’il faut remplir avant d’envoyer son commentaire.

les filtres anti-spam et robot qui sont en place sur l’interface de dépôt de commentaire sont parfois mal compris et empêchent certaines personnes de laisser facilement leur message (Il faut rentrer un code de sécurité avec un message en anglais, mais nous n’avons pas le choix pour l’instant, le module de sécurité utilisé clé en main est en anglais…)

Comment pourrait-on harmoniser ces règles du jeu pour qu’elles soient mieux comprises ? Il y a un caractère aléatoire dans la modération des messages, selon les mots utilisés, la volonté et le temps disponible du producteur

Pour être totalement transparent, cette question des commentaires est un chantier en cours, tant côté prestataire (Concileo) qui ne nous donne pas entièrement satisfaction, qu’en interne. Il appartient à la direction d’Inter de se positionner sur la politique de gestion des commentaires à adopter. Cela englobe aussi la réponse aux courriels, aux messages postés via les réseaux sociaux etc… Une structure efficace devrait être mise en place pour la rentrée de septembre ou la fin de l’année 2014.

Pour conclure, un conseil du Médiateur aux auditerus :

"Un conseil tiré d’un vieux principe de médiation, n’écrivez rien que vous ne pourriez dire en face à votre interlocuteur si vous preniez un café avec lui"Invitation à participer à la journée de restitution des résultats de la Grande Enquête Radio France sur l'engagement : le 2 juin au Théâtre du Rond Point à Paris ; renseignements et inscription sur Espace Public

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.