Le 15 septembre dernier, dans la matinale, à 7h 15, la rédaction a proposé un reportage sur des éleveurs et des bergers des Alpes du Sud confrontés aux attaques régulières de leurs troupeaux.

Signe particulier cette fois, ce sont des militants de la Confédération Paysanne qui se plaignent de la trop forte présence du Loup. Des tenants du bio. Des écolos. Bref des gens qui étaient favorables au départ à la réintroduction du Loup mais qui estiment aujourd’hui qu’il y en a trop. Qu’il faut en abattre…

Est-ce parce qu’elle émane de ces éleveurs autrefois proches de leurs combats ? Toujours est-il que ce reportage a provoqué la mobilisation de tous les réseaux favorables aux loups qui ont écrit nombreux au Médiateur pour regretter que leur thèse ne soit pas exposée dans ce reportage, au nom de l’équilibre des points de vue.

Si Jérôme Bouvier y revient aujourd’hui, c’est parce qu’il lui semble nécessaire de faire un peu de pédagogie auprès des auditeurs qui militent pour ou contre la chasse, pour ou contre la corrida, pour ou contre le Loup… Un reportage n’est pas un dossier !

Un dossier suppose l’équilibre des points de vue effectivement ! Mais un reportage est d’abord là pour dire une réalité.

C'est ce que Manuel Ruffez, auteur du reportage, a voulu faire : raconter ce que ces hommes et ces femmes vivent, pas pour prendre parti, pas pour dire la vérité, mais pour apporter une pièce au dossier. Il l'explique aux auditeurs.

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.