Pourquoi les "hommes des cavernes" ne seraient-ils que des hommes ? Pour le deuxième épisode d'une série de reportages dédiée à la place des femmes en archéologie, Caroline Gillet, avec Ségolène Vandevelde, s'intéresse aux femmes préhistoriques, à leurs représentations et à leur présence, ou non, au fond des grottes.

Dans la grotte d'Arcy-sur-Cure, les œuvres d'art pariétal ont été réalisées par des hommes, des femmes... des enfants
Dans la grotte d'Arcy-sur-Cure, les œuvres d'art pariétal ont été réalisées par des hommes, des femmes... des enfants © Getty / Raphaël Gaillarde

Il y a quelques semaines encore, Arte diffusait un documentaire de 52 minutes consacré à l'Homme de Néandertal (Homo neanderthalensis). Dans ce film, les spécialistes interrogé·e·s étaient en écrasante majorité des hommes : 11 chercheurs pour deux chercheuses. Par ailleurs, les reconstitutions présentées ne montraient quasiment que des hommes, des chasseurs. Tout cela ne correspond pas forcément à la réalité : comme le rappelle la préhistorienne Marylène Patou-Mathis dans son dernier livre L'homme préhistorique est aussi une femme : une histoire de l'invisibilité des femmes, les femmes préhistoriques avaient de très nombreuses activités. Il se pourrait même que ce soient elles qui soient à l'origine des plus belles œuvres d'art pariétal. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Dans ce nouveau reportage de Caroline Gillet, Ségolène Vandevelde, docteure en archéologie de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, aborde ces questions, en présentant les dessins préhistoriques de la grotte d’Arcy-sur-Cure, en Bourgogne, vieux de 28 000 ans et réalisés par des hommes, des femmes... et des enfants.

La grotte, qui est visitée par les touristes depuis des siècles, appartient à la famille de François de la Varende. Il explore, quant à lui, cet endroit depuis ses 14 ans.

L'équipe