Retour en Australie, un an après les méga-feux qui ont embrasé les Nouvelles Galles du Sud, au sud-est du pays.

La panorama du Parc National des Blue Mountains, avant et après les mégas-feux de l'an dernier
La panorama du Parc National des Blue Mountains, avant et après les mégas-feux de l'an dernier © Radio France / Giv Anquetil

Alors que les incendies qui frappent cette année la côte Ouest viennent tout juste d'être contenus par les pompiers - et ont contraint les des habitants des banlieues de Perth à abandonner les mesures de confinement COVID pour être évacués, beaucoup en Australie ne se sont toujours pas remis des "bushfires" hors de proportion et hors de contrôle d'il y a tout juste un an.

17 millions d'hectares sont partis en fumée en 240 feux
17 millions d'hectares sont partis en fumée en 240 feux © Radio France / Giv Anquetil

Bilan de ce "Black Summer", noir été austral attisé par le changement climatique: 34 disparus, 3 milliards d'animaux tués ou déplacés et 17 millions d’hectares de végétation partis en fumée (près d'1/3 de la France métropolitaine), auxquelles il faudra des décennies pour se régénérer. Si bien que des associations de victimes des incendies, comme les Bushfire Survivors for Climate Action, tirent la sonnette d'alarme en constatant que le gouvernement australien de Scott Morrison ne s'est toujours pas engagé à prendre des mesures significatives en faveur du climat. Rencontre dans le Parc National des Blue Mountains avec Martin, biologiste marin devenu militant climatique, devant un spectacle de désolation. 

Martin, biologiste, dans les décombres des méga-feux
Martin, biologiste, dans les décombres des méga-feux © Radio France / Giv Anquetil
L'équipe