La mer qui avance. Une digue qui s’effrite. Que faire ? Protéger les terres à tout prix ou "lâcher l'affaire"? Dans le marais de Brouage, agriculteurs, élus, écologistes, débattent en ce moment de l'avenir de leur territoire.

Travail de recensement des oiseaux. Réserve naturelle de Moëze
Travail de recensement des oiseaux. Réserve naturelle de Moëze © Radio France / Julie Pietri

La LPO, qui gère la réserve naturelle de Moëze surveille avec inquiétude la montée des eaux. Car l'arrivée d'eau salée en quantité dans une zone qui permet aux oiseaux de se reposer et de s'alimenter est une menace. Si la Ligue pour la Protection des Oiseaux n'est pas favorable à la construction d'une nouvelle digue, elle doit, pour protéger le site, réussir à le faire reculer... Sauf que la réserve est coincée entre la mer d'un côté... et les champs de céréales de l'autre. 

Nos guides du jour, au milieu des herbes hautes et des mûriers : Pierre, garde au sein de la réserve et Ségolène Travichon, qui coordonne les espaces naturels de la LPO. En plein marais, ils ont tendu des filets pour capturer, recenser et baguer les oiseaux de passage.

Programmation musicale
  • Buscabulla
    BuscabullaNTE2020
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.